Mais qui est vraiment Jean-Michel Cohen ?

Auteur à succès, expert nutritionniste en vogue, intervenant surmédiatisé, Jean-Michel Cohen (qu’on va se permettre d’appeler Jean-Mi pour la suite) est partout. Une petite recherche Google nous apprend aussi qu’il a même sa page Wikipédia (en Français et en Anglais svp – le début de la gloire), qu’il a été maire-adjoint aux sports de Boulogne, et encore plus surprenant qu’il a été fait chevalier de l’ordre du mérite en 2002 par le ministre de la santé. Bref, c’est, à n’en pas douter, le médecin nutritionniste le plus médiatisé en France.

Jean Michel Cohen vegan secteEt c’est là où ça se gâte pour nous autres végétaliens. Oui, car Jean-Mi ne nous aime pas beaucoup. Ce qu’il aime bien par contre, c’est casser du sucre sur notre dos. On fait partie d’une « secte » et nos enfants seront, dit-il, « petits et bêtes »[1]. Il y a un nom pour ça d’ailleurs : la végéphobie.

 

Alors à force de l’entendre répéter que « végétalisme = danger », en avançant des arguments pour le moins fumeux du genre « pour être végétalien il faut être un super grand professionnel et être capable de croiser 14 variétés différentes des légumes, des légumineuses et des céréales »[2]  (pourquoi 14 ? mystère absolu) ou encore « les Chinois sont petits car ils ne consomment pas de lait, pas parce qu’ils n’ont pas bridés »[3] (la grande classe; mais c’est qu’il est drôle en plus), j’ai donc fait ma petite recherche sur le personnage Jean-Michel Cohen et ses liens avec l’industrie agroalimentaire. Et en particulier l’industrie laitière avec laquelle Jean-Mi flirte dangereusement, surtout avec Danone. Liens qu’il dément fermement d’ailleurs:

« C’est un lieu commun de critiquer les gens sur l’angle conspirationniste. C’est une attaque facile, surtout quand c’est faux. Depuis que j’écris des livres j’ai dit du mal ou du bien de toutes les marques et de tous les distributeurs. Le seul qui prenne des risques, c’est moi. Ca devrait suffire à garantir mon indépendance, qui me coûte d’ailleurs assez cher. Mais quand je crois à quelque chose, alors oui, je suis disposé à apporter de l’assistance ou du conseil. Je vais vanter les mérites de l’eau gazeuse dans les mois prochains et personne de me paye. Il y a des fois où je regrette ! »[4]

Jean-Michel Cohen Danone

#plusquunyaourt. Et toi alors, t’es #plusquuncharlatan?

Ohlala Jean-Mi, que la vie est dure pour toi, j’en verserais presque une larme. Et quelle argumentation implacable : « j’ai dit du mal et du bien de pleins de marques donc je suis indépendant. CQFD ». Ben écoute, on l’attend le jour où tu diras du mal de Danone, parce j’ai eu beau cherché, j’ai pas trouvé. Par contre pour en vanter les produits, là oui, tu réponds bien présent (par exemple ici pour Danio ou encore pour Eco Pack, le yaourt low-cost à base de gélatine de porc qui a fait un gros flop, tu te souviens ?). En tout cas, selon ta logique, tu dois pas trop croire à la valeur des légumes, puisque je cite « les légumes, c’est pas bon » (ça la fout pas un peu mal pour un nutritionniste de dire ça ?)

 

Quant à la thèse complotiste, voyons plutôt :

  • Tu es ambassadeur de Danacol[5] (du groupe Danone) et tu intervenais sur le blog savoirreduiresoncholesterol.com du même groupe comme expert en nutrition.[6] Une information que tu as délibérément demandé à France 5 de couper au montage lors d’un débat face au nutritionniste Jérôme Bernard Pellet.[7]
  • A l’occasion de la sortie de Danio (Danone toujours), rappelle-toi, tu étais la star du programme court « La Minute Nutrition » diffusée sur M6 (15 épisodes), dans lequel je doute que tu ais été embauché pour tes talents d’acteur mais plutôt pour vanter les mérites des produits laitiers. Allez un petit épisode pour se rafraîchir la mémoire ici.
  • Tu es conseiller nutritionnel pour la fondation Nestlé France [8]
  • Tu es membre du comité scientifique du Global Stevia Institute[9] (qui promeut l’usage de l’asparthame ou la stevia). Hum, serait-ce donc une simple coïncidence si tu expliques qu’on peut consommer de l’asparthame sans risque?

 

Bon, laissons le bénéfice du doute. Peut-être trouves-tu ces produits effectivement bons pour la santé et c’est pourquoi tu as décidé d’en venter les mérites. Soit. Mais ce serait vraiment nous prendre pour des pigeons que de nous faire croire que tu le fais à titre gracieux, par pure charité, et que tu n’es pas du tout dédommagé pour l’utilisation de ton nom et ton image.

Et c’est là où il y a un sacré conflit d’intérêt mon Jean-Mi: comment quelqu’un qui a des liens avec l’industrie laitière peut-il objectivement parler de végétalisme ? Expliquer qu’on peut parfaitement se passer de produits laitiers, ce serait scier la branche sur laquelle tu te trouves (parce que oui, on peut s’en passer, j’en parle plus en détail dans cet article). Dans le même genre, ça me rappelle le Pr. Jean-Marie Bourre qui expliquait dans un article l’an passé que le végétarisme était dangereux pour la santé. Hop hop, petite recherche Google sur ce monsieur, et oh comme par hasard, il est lié aux lobbies de la viande et de l’industrie agroalimentaire (le Centre d’information sur les charcuteries, le Comité scientifique de l’huître ou encore le Comité national pour la promotion de l’œuf).

jean-michel cohen conflits d'intérêts

A croire que l’influence de l’industrie agroalimentaire sur les médias est omniprésente. Ah non, c’est pas une impression en fait.

« Cela fait maintenant plusieurs années que je passe dans les médias seul ou pour débattre avec d’autres nutritionnistes et ça ne m’est jamais arrivé de débattre avec un nutritionniste qui n’était pas lié à l’industrie agroalimentaire. Jamais. Et ça va très loin. Lorsque j’ai voulu passer mon diplôme de nutrition j’ai cherché une formation qui soit la plus indépendante possible et je n’ai pas trouvé. Ça n’existe pas. J’ai dû me résoudre à m’inscrire dans un enseignement dont le responsable avait un contrat avec Danone et Nestlé. C’est dire à quel point l’industrie est influente. »
Jérôme Bernard Pellet

 

Donc, Mesdames, Messieurs, faîtes preuve de discernement et jugement critique et vérifiez la source de l’information la prochaine fois qu’un de ces guignols ultra-médiatisés ouvre la bouche. Il y a fort à parier qu’il ou elle soit un de ces « Nouveaux Chiens de Garde », une ribambelle de pseudo experts postés ici ou là par les industriels pour nous faire croire ce qui les arrange et qui mériteraient vraiment qu’on les bannissent illico presto du PAF. Pour aller plus loin, un super article du blog Les Echos Verts sur l’importance de s‘informer autrement.

 

Les conflits d'intérêts du nutritionniste Jean-Michel Cohen. #lobbies Click To Tweet

La carotte masquee

PS : allez c’est cadeau, en prime, Jean-Michel Cohen en flagrant délit de bipolarité. A gauche lors d’une assemblée du magazine Marianne en Juin 2013 ; à droite sur le plateau de La nouvelle édition 4 mois plus tard en Novembre 2013. Comment? Adapterait-il son discours en fonction du public? Je n’ose y croire.

 

SOURCES:

[1] https://www.youtube.com/watch?v=oHClj-raCmQ

[2] https://www.youtube.com/watch?v=oHClj-raCmQ

[3] http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=858612 (à 41’30)

[4] http://www.20minutes.fr/sante/1693531-20150923-jean-michel-cohen-lorsque-achetez-regardez-quantites-sucre-ajoutees. A noter aussi dans cet article qu’il explique dans un 1er temps que le Nutella n’est pas mauvais pour la santé, puis que l’excès de consommation d’huile de palme est un problème.

[5] https://www.youtube.com/watch?v=MyOeI8S72GU

[6] http://www.lesechos.fr/19/10/2011/LesEchos/21041-529-ECH_service-et-coaching-pour-animer-les-reseaux.htm

[7] https://www.youtube.com/watch?v=yUcCuyHNRPU

[8] https://fondation.nestle.fr/videos/itw-jean-michel-cohen/

[9] http://globalsteviainstitute.com/jean-michel-cohen-5/[:]

Enregistrer

You May Also Like

6 Comments

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 5

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>