Le jeûne, une nouvelle thérapie? – [DOCU]

Photo: ARTE France

Face à toujours plus de diabète, d’hypertension, d’obésité et de cancers en Occident, est-on condamné à se bourrer de médicaments made in Sanofi ? Ce documentaire Arte qui a fait grand bruit, basé sur le livre éponyme de Thierry de Lestrade part en Russie, en Allemagne et aux Etats-Unis, où depuis un demi-siècle des médecins et des biologistes explorent une alternative à la médecine conventionnelle: le jeûne.

Ce qu’il faut retenir du docu: le jeûne comme possible traitement

Point de départ la Russie, où le jeûne est monnaie courante depuis les travaux initiés par le psychiatre Yuri Nikolaev sous l’ère soviétique, qui avait constaté l’impact bénéfice du jeûne sur un cas de schizophrénie. 7000 cas traités et une quarantaine d’années plus tard, le jeûne est aujourd’hui si répandu en Russie qu’il en est remboursé pour le traitement de certaines affections. Deux tiers des patients voient leurs symptômes disparaître après une ou plusieurs cures, un chiffre qui en dit long.

Direction ensuite les États-Unis, où une équipe de l’université de Californie bouscule les idées reçues en étudiant comment le jeûne pourrait décupler les effets de la chimiothérapie. Bon c’est étudié sur des souris, mais voilà l’extrait :

Le point clé du documentaire est le passage où est expliqué de manière extrêmement claire comment l’organisme fonctionne en période de jeûne, à savoir :

  • Phase 1 : l’organisme puise tout d’abord dans les réserves de glucose, qui s’épuisent en 24h
  • Phase 2 : l’organisme s’attaque à ses réserves protéiques et lipidiques, en économisant les réserves protéiques à un seuil de 50% (seuil minimum pour faire fonctionner les muscles).
  • Phase 3 : une fois ce seuil atteint, l’organisme puise ensuite uniquement dans les lipides.

 

Le jeûne et moi

Ça faisait un moment que l’idée de jeûner me trottait dans la tête et visionner ce documentaire a achevé de me convaincre. J’ai donc testé le jeûne, non pas dans un cadre thérapeutique mais par curiosité, et j’ai pu en constater les effets bénéfiques sur l’organisme (expérience que je raconte dans cet article). L’idée n’est pas d’inciter les gens qui liront ce post à jeûner, mais simplement à dépasser les idées reçues autour d’une pratique millénaire ayant pourtant fait ses preuves dans d’autres pays.

 

le jeûnePour voir le documentaire, direction la boutique arte ou le livre de Thierry de Lestrade.

 

La Carotte Masquee

You May Also Like

4 Comments

  1. 2

    Bonjour ! Je découvre ton blog avec plaisir, je suis végétarienne et je pense venir y faire un tour régulièrement 🙂 je suis très intéressée par les thématiques de santé et il se trouve que cette année, dans le cadre d’un cours de controverses scientifiques, nous avons fait un exposé de groupe sur le jeune thérapeutique que nous devions réaliser sous forme de site internet. Il est bien sûr incomplet et pas mal de formulations mériteraient d’être changées, mais je me disais que ça pouvait peut être t’intéresser ou intéresser d’autres personnes…nous avons bien sûr mentionné le reportage d’Arte. Belle journée à toi
    (Le site ici : https://jeunetherapeutiquecontroverse.wordpress.com/ )

    • 3

      Merci beaucoup pour ton commentaire! Je suis contente que le blog te donne envie de revenir 🙂 C’est marrant parce que figure toi que j’étais tombée sur ton blog justement, lorsque je me renseignais pour faire un jeûne (pas thérapeutique, mais d’une semaine). Comme quoi 🙂

      • 4

        Ah oui ? Je ne pensais pas un instant qu’il était assez bien référencé pour apparaître ^^ Bonne journée à toi 🙂

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>