Guillaume Meurice : l’humour pour dénoncer l’exploitation animale

Si vous me suivez sur Facebook, vous aurez remarqué que je partage souvent les vidéos de Guillaume Meurice. Et pour cause : cet homme est tout simplement parfait. Voilà, c’est dit!

Ce n’est pas juste l’un des humoristes les plus en vogue du moment. C’est l’un des humoristes ENGAGES les plus en vogue du moment. Et c’est là que ça fait toute la différence. Réussir à parler de sujets on ne peut plus sérieux sur un ton aussi léger, moi je dis : chapeau l’artiste !

Guillaume Meurice : l’humour au service des luttes sociales

Ses chroniques sont à son image : drôles, corrosives, audacieuses (non, ce n’est pas une déclaration d’amour). En 4 minutes chrono, il informe avec humour et cynisme aussi bien du marché de l’armement, du programme de Henry de Lesquen pour les présidentielles de 2017 (mais qui ressemble en fait plutôt à un programme de 1617), ou encore de la propagande anti-IVG.

Ses sujets de prédilection ? Les dérives du capitalisme néolibéral et les luttes sociales. Sa méthode ? Pousser ses interlocuteurs jusque dans leurs retranchements pour en souligner l’absurdité. Efficacité redoutable de ce Socrate des temps modernes qui manie avec brio le sens de la répartie.

Toute la journée, on se fait niquer par les communicants des politiques qui nous servent leur soupe. J’essaie de retourner leurs armes contre eux. Ma méthode, c’est l’aïkido sémantique: ça consiste à suivre la logique et à la pousser jusqu’à l’absurde.

guillaumemeurice

… et de la cause animale !

Et c’est pas fini ! Guillaume Meurice est engagé pour la cause animale. Végétarien, il co-signait avec un collectif d’artistes en septembre dernier une tribune dans Le Monde intitulée « La France doit évoluer vers le véganisme ».

Rien de surprenant donc qu’il utilise sa chronique pour parler de l’exploitation animale. Je vous laisse découvrir ou réécouter ces petites pépites en or massif :

1. Quand Guillaume Meurice enquête au Marineland d’Antibes

 

2. Quand les pro-corrida expliquent à Guillaume Meurice que le taureau est un fauve qui l’a bien cherché

(et sur le même sujet, une autre mini-chronique où Guillaume Meurice interviewe un ancien matador).

3. Quand Guillaume Meurice interroge les jeunes agriculteurs sur la question du loup

 

4. Quand Guillaume Meurice a dégoté « le bon chasseur », celui qui ne chasse pas par plaisir

 

5. Quand Guillaume Meurice parle de l’agriculture intensive (Spoiler: la FNSEA is IN DA PLACE)

 

6. Et pour finir, quand Guillaume interroge les élus sur la proposition d’un menu végétarien à la cantine

Pas de video pour celle-ci, c’est en podcast en cliquant ici.

 

Vous pouvez retrouver cette playlist sur YouTube ici, playlist sur les humoristes engagés que j’essaie de mettre à jour régulièrement (merci à tous ceux et celles qui m’ont suggérée d’autres chroniques!)

Que pensez-vous de ses chroniques ? Connaissiez-vous cet humoriste ou d’autres qui sont engagés pour la cause animale ?

La Carotte Masquee

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

You May Also Like

13 Comments

  1. 1
  2. 3
  3. 5

    Je suis d’accord l’homme parfait 🙂
    Je connaissais pas celle du loup… je vis dans un coin où la question est plus que tendue… je pense du coup que je vais la partager sur facebook, histoire d eme faire quelques amis :p

    merci pour cette récap!

  4. 7

    J’adore ce mec ! Ses chroniques sont toujours un grand moment. Il tape là où il faut et l’effet est garanti ^^
    Tu l’as vu en spectacle ?

  5. 10

    Oh la la mais il est génial !!
    Je suis vraiment surprise de voir qu’ils n’ont aucun argument valable en face… ça fait de la peine Mdr
    Ils ont aucune crédibilité, c’est affligeant !!
    Merci à lui et merci à toi pour cet article, je ne connaissais pas mais j’adore déjà 🙂

  6. 12

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>