6 magnifiques chansons pour la cause animale

Avec la sortie récente des chansons « Don’t Leave Me » de Moby et « Sebolavy » de Mickey 3D, il semble que de plus en plus de chanteurs sortent des clips militants pour la cause animale (et on ne va pas s’en plaindre!) Une occasion de voir ou revoir d’autres chansons engagées pour les animaux qui sont peut-être passées inaperçues.

 

La Corrida (Francis Cabrel)

C’est un peu LA BASE (et pourtant, je ne l’ai découverte il y a seulement un an!) Les paroles de cette chanson me donnent les larmes aux yeux et la chair de poule à chaque fois que je l’écoute. Cette chanson nous narre avec une beauté inouïe le déroulement d’une corrida à travers les yeux de sa première victime: le taureau dans l’arène, qui ne cesse de se demander :

« Est-ce que ce monde est sérieux? »

Une question que nous sommes un nombre grandissant à nous poser effectivement. Voici la chanson en image (à noter que ceci n’est pas le clip original – je ne l’ai pas trouvé).

Paroles disponibles ici.

 

Free the Animals (Sia)

Ce clip a été réalisé pour Peta Asia. On y voit des animaux non-humains défiler sur un podium sous les flashs des paparazzi et les ovations du public. Les mannequins défilent dans des tenues plus extravagantes les unes que les autres … faîtes de chair humaine. On comprend que le rapport humain / animal s’est inversé; ce sont désormais nous, humains, les victimes d’une mode barbare. Tout ceci au rythme du refrain qui répète « Free the animals ».

Si pour Cabrel, je trouve que la portée de la chanson réside dans les paroles, j’ai été ici surtout sensible à l’esthétique et aux visuels du clip. Je vous conseille de le regarder dans son intégralité, la fin ne vous laissera pas indifférent(e).

Paroles disponibles ici.

La Fable de la morlette (Res Turner)

En Février 2014, une vidéo devient virale. On y voit un jeune homme, « Farid de la Morlette » selon son pseudo Facebook, balancer plusieurs fois et de toutes ses forces un chaton contre un mur, par simple plaisir. Tout ça en se marrant bien sûr. La vidéo a créé l’indignation des internautes, et Farid a été condamné à un an de prison ferme.

Mais pourquoi s’indigne-t-on pour un chaton mignon, mais pas pour les millions d’animaux torturés qui finissent dans notre assiette pour notre plaisir gustatif? Au final, ne sommes-nous pas tous des Farid de la Morlette? C’est ce que Res nous demande dans ce clip qui laisse sans voix.

« Quelle différence entre ce chat et le bœuf qu’on mange mon frère
Pourquoi l’un a droit à la vie et l’autre a droit à l’enfer
Repenses-y quand tu découpes ta tranche de veau
Pourquoi la souffrance de l’un est plus importante que la souffrance de l’autre ? »

Paroles disponibles ici.

 

My Life is a cage (the aiM)

En 2014, le groupe de rock The aiM lançait un appel à contribution sur la plateforme KissKissBankBank pour financer la réalisation du clip de leur chanson militante « My Life is a Cage ». Le sujet? Les animaux partant à l’abattoir. 158 KissBankers et 5000 euros collectés plus tard, le résultat est assez percurtant. Plongé au sein de la chaîne de production d’un abattoir, nous suivons le sort réservé aux animaux que nous consommons. Pas d’images choc, le groupe a misé sur un animation efficace, sans tomber dans le gore, au rythme de paroles impactantes:

« But you know I have no voice
Friend I have no choice
And this is why you deny me »

Fort de ce succès, le groupe a créé une seconde cagnotte en 2016 afin de créer davantage d’œuvres artistiques pour les animaux, en direction des jeunes et du grand public. Cette fois, plus de 10 000 euros ont été collectés. Affaire à suivre donc!

Le clip est sous-titré en anglais et français si vous cherchez les paroles.

Free Me (Goldfinger)

Attention, certaines images peuvent choquer. Contrairement à la vidéo précédente, là, il s’agit bien de vidéos en caméra cachée, nous montrant les coulisses de l’industrie agroalimentaire, mais aussi du divertissement et de l’expérimentation animale. Bien que je ne sois pas fan du clip (j’ai également un doute sur son authenticité), il faut replacer dans le contexte que cette chanson est sortie dans les années 80s et était donc une des premières à appeler à la libération animale:

« so free me
I just wanna feel what life should be
I just want enough space
to turn around
and face the truth
so free me »

Le leader du groupe était végétarien, et le groupe a écrit également d’autres chansons pour la cause animale, dont « What Gives You the Right » et « Open Your Eyes« .

Paroles disponibles ici.

 

Raise your glass (P!nk)

P!nk est particulièrement engagée pour la cause animale (dernièrement, elle prêtait sa voix à cette campagne de Peta). Cette chanson ne fait pas exception à son engagement, bien qu’elle ne soit pas spécifique à la cause animale. Elle invite plutôt à se rebeller contre l’ordre établi si celui-ci nous paraît immoral:

« So raise your glass if you are wrong
In all the right ways, all my underdogs
We will never be, never be anything but loud »

Alors pourquoi cette chanson dans cette sélection? A 1 minute 12, vous comprendrez ! Une très jolie et subtile manière de dénoncer l’industrie laitière.

Paroles disponibles ici.

 

Que pensez vous de cette sélection? Et vous, quelles sont les chansons militantes que vous préférez? Si cette sélection vous a plu, vous pouvez retrouver d’autres chansons militantes sur cette playlist YouTube que j’ai créée.

 

la-carotte-masquée-instagram

La Carotte Masquee

You May Also Like

8 Comments

  1. 1

    Chouette cette nouvelle rubrique.
    La chanson de Cabrel reste pour moi the must.. elle est parfaite, délicate et en même temps les paroles sont si explicites… « je pensais pas qu’on puisse autant s’amuser autour d’une tombe »,cette phrase est magnifique.
    J’ai grandi dans un département ou la corrida est une institution et je n’ai jamais vu ça autrement que comme un affreux spectacle de mort, avec des gesn qui hurelent de joie autour… et après on se dit espèce évoluée..
    Je vais écouter la fable de la morlette que je ne connais pas 🙂

    Les autres j’en connais pas mal masi bon comme c’est en anglais ça me parle moins, faut que je lise pour comprendre, donc à l’écoute c’est moins « fort » que dans ma langue maternelle.

    Et sinon tout récemment tryo a sorti une chanson sur Paul Watson, bon c’est plus un « hommage » à Watson, mais ça parle quand même des animaux du coup, et en plus des océans.. hélàs les poissons et mammifères marins sont souvent les grands oubliés je trouve… on y pense moins alors qu’ils sont peut être encore plus maltraités que les animaux terrestres, ils subissent nos pollutions, déchets et des morts d’une violence inouie.. donc bon je trouve que c’est une très bonne chose, bcp de gens ne connaissent pas forcément p. Watson et les problématiques liés à la surpêche.. donc bon intéressant d’avoir choisi cet angle là.

    • 2

      Merci Lilly pour la référence à Tryo: je viens de l’ajouter à la playlist 🙂
      Je me faisais la même reflexion en faisant ce top 6: rien sur les animaux marins, ça manque à l’appel, sachant qu’en nombre, ils représentent la majorité des victimes.
      Je te conseille quand même d’écouter My Life is a Cage, je pense qu’elle demande moins d’effort que les autres en anglais, notamment car elle est sous-titrée en anglais et français, cela facilite la lecture!

      ps: moi aussi celle de Cabrel c’est ma « favorite », dans le sens, celle qui m’émeut le plus. J’ai pleuré comme une madeleine la première fois que je l’ai écoutée!

      • 3

        oui je vais écouter ça 🙂 stt que je l’ai vue pas mal circuler.
        Ceci dit avec les clips ça devient plus explicité 😉 la chanson de PInk que j’aime bcp et que je connaissais, je l’avais jamais vue en clip, du coup c’est tout de suite plus parlant ;).
        Et je sais pas si tu en as entendu parler, mais il y a aussi une jeune femme qui a fait une comptine « pouiki le cochon » (je retrouve pas l lien mince)
        Bref c’est intéressant aussi 🙂 le comptines pour enfant sont incroyablement violentes (pas qu’envers les animaux du reste, j’ai de jeunes enfnats, et quand maintenant je lis les paroles je me dis « oh om dieu.. mais c’est quoi ça??)
        Bref je toruve le concept intéressant, les enfants adorent ça, et si ça peut faire passer un message dès le plus jeune âge 🙂 tant mieux.

        • 4

          Merci Lilly! Pas entendu parler de « pouiki le cochon », mais j’ai trouvé ce lien, ça doit être ça: https://www.youtube.com/watch?v=JxD1FvmayBI
          J’avoue que comme je n’ai pas d’enfants, le concept me parle moins, ou du moins j’y suis moins sensible car moins exposée. Dans tous les cas, toutes les initiatives qui vont dans ce sens et s’adressant à des publics différents font avancer les choses, donc j’espère que cette comptine aura du succès!

  2. 5

    La musique est un moyen d’expression et de communication très puissant et populaire, donc ça me fait toujours espérer des prises de conscience quand des artistes sont engagé-e-s.

    Pour ta playlist, je suggère Tribunal Animal, notamment le titre « A vegan future » que je trouve très réussi.

    • 6

      Oh merci pour cette découverte! Je ne connaissais pas cette chanson. Je ne suis pas fan du clip, mais je me retrouve dans certaines paroles (notamment que je suis fière de ne plus contribuer à cette exploitation). Je viens de rajouter 🙂
      Et je suis bien d’accord avec toi, je me dis que sous l’impulsion de chanteurs comme Moby, Lilywood and the Prick, etc. qui touchent un public très large, cela doit pas mal impacter 🙂

  3. 7

    Intéressant il faudra que j’écoute, je ne connaissais que celle de Francis Cabrel (roh la vielle). Sinon Mickey 3D à sorti une chanson récemment dont le clip est sur la chaîne des poussins dans les usines…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>